Nouvelles recettes

Mauvaise nouvelle : le bacon est tout aussi susceptible de vous donner le cancer que le tabagisme

Mauvaise nouvelle : le bacon est tout aussi susceptible de vous donner le cancer que le tabagisme


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

L'Organisation mondiale de la santé affirme que les viandes transformées sont l'une des substances les plus cancérigènes

Shutterstock/farbled

Le bacon est « cancérigène pour l'homme » en raison de la façon dont il est préparé.

Mauvaise nouvelle pour les amateurs de bacon du monde entier : le bacon et les autres viandes transformées peuvent présenter autant de risques de cancer que les cigarettes.

Les Organisation mondiale de la santé classé la viande transformée comme l'une des substances les plus cancérigènes, dans la même catégorie que l'arsenic et l'amiante, selon Le courrier quotidien.

Des scientifiques de 10 pays ont convenu que la consommation de viandes transformées - fumées, salées, séchées, fermentées ou conservées avec des produits chimiques - augmente les risques de développer un cancer de l'intestin. Ils ont appelé ces aliments – qui comprennent non seulement du bacon mais du jambon, du pastrami, du salami, des hot-dogs et de nombreuses saucisses – « cancérigènes pour l'homme ». La viande rouge non transformée, a déclaré le groupe, était également un cancérogène probable.

L'OMS Agence internationale pour la recherche sur le cancer a révélé au Daily Mail qu'il y a 150 000 décès chaque année au Royaume-Uni liés à la consommation de viande.


Q+R : L'avertissement de l'OMS concernant la viande

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié mardi matin un rapport à succès, liant définitivement la consommation de viande et le cancer. Mais avec le spin et le sensationnalisme des deux côtés du débat émergent, il est facile de se perdre un peu dans les faits réels. Voici vos questions sur l'étude, réponses.

Donnez-le-moi directement, est-ce que manger de la viande me donnera le cancer?

Eh bien, peut-être, mais les résultats sont un peu plus étroits que les gros titres pourraient vous le faire croire. L'OMS affirme avec beaucoup de confiance que la consommation régulière de viande transformée comme des saucisses, du jambon ou du salami augmente le risque de cancer de l'intestin de 18%.

Ils sont allés jusqu'à classer la viande transformée comme « cancérigène pour l'homme » - elle cause le cancer de manière sérieuse à un nombre important de personnes. Les risques découlent de tous ces produits chimiques utilisés pour cuire et transformer la viande.

C'est un avertissement étroit, mais fort.

Mais comme, seulement si vous faites vraiment des folies, n'est-ce pas ?

Non, pas tout à fait. " Régulièrement " signifie 50 grammes par jour, soit environ deux tranches de bacon ou une seule saucisse.

Aie. Mais qu'en est-il de la viande rouge non transformée comme le bœuf ou l'agneau ?

On ne s'en sort pas facilement avec l'industrie de la viande néo-zélandaise. L'étude a trouvé des preuves suggestives qui reliaient la viande rouge non transformée au cancer - mais le lien n'était pas aussi définitif qu'il l'était avec la viande transformée. En d'autres termes : ce n'est pas moins dangereux que la viande transformée, nous ne sommes pas encore aussi certains du danger. Si le lien est prouvé, les données suggèrent que manger aussi peu que 100 grammes de viande rouge par jour augmenterait votre risque de cancer du côlon de 17%.

La viande transformée est-elle aussi mauvaise que fumer ? Quelqu'un a dit que c'était aussi mauvais que de fumer !

Non pas du tout. L'OMS a classé la viande transformée dans sa catégorie "Groupe 1", avec les cigarettes et l'amiante, mais cela signifie simplement qu'il existe des preuves suffisantes qu'elle provoque le cancer, et non qu'elle est "aussi mauvaise" que le tabac. Ce groupe comprend également la lumière du soleil, les contraceptifs oraux et l'alcool.

Fumer vous rend environ 26 fois plus susceptible de développer un cancer du poumon, ces résultats indiquent que la viande transformée vous rend environ 1,2 fois plus susceptible. Pour reprendre les termes du professeur de biostatistique Thomas Lumley de l'Université d'Auckland, « évoquer d'autres cancérogènes du groupe 1 pour expliquer les risques de cancer liés à la consommation de viande ne semble pas utile à la compréhension du public ».

Pourtant, la viande transformée n'est certainement pas un bon moment pour votre corps. Le Fonds mondial de recherche sur le cancer nous conseille d'en manger le moins possible depuis des années maintenant, et il semble qu'ils aient maintenant été justifiés. Les taux de cancer de l'intestin sont assez élevés en Nouvelle-Zélande. Ce n'est pas rien.

Nous lisons tout le temps des histoires sur « X cause le cancer », et elles sont généralement réfutées en quelques semaines. Est-ce l'un de ceux-là ?

Non. Ces histoires sont généralement des extrapolations d'une ou peut-être deux études, essentiellement des communiqués de presse déguisés en avertissements sanitaires universels. Il s'agit d'une étude approfondie basée sur les données de 800 autres études dans le monde. L'Organisation mondiale de la santé n'est pas là pour obtenir plus de financement, elle est là pour fournir des conseils en matière de santé aux gouvernements et aux personnes du monde entier.

Il s'agit d'une affirmation étroite sur la rigueur des autres recherches. Ce n'est pas tout à fait une organisation qui dit "la viande cause le cancer, arrêtez de la manger" c'est une organisation qui dit "Certains types de viande en quantités relativement faibles augmentent le risque de cancer, gardez cela à l'esprit". La professeure de nutrition Lynette Ferguson de l'Université d'Auckland le dit bien : "Il ne fait aucun doute qu'il est dangereux de manger de la viande solidement rouge et transformée, mais ce n'est pas la façon dont les gens mangent."

"Je pense que la preuve est là que la viande constitue une partie importante du régime alimentaire - il est vraiment important de penser à l'ensemble du régime alimentaire et pas seulement à une partie."

Comment puis-je réellement appliquer cela à mon alimentation?

Vous n'avez pas nécessairement à couper quoi que ce soit, mais pensez très sérieusement aux quantités, a conseillé le professeur de nutrition Elaine Rush.

"Assurez-vous que la moitié du volume de ce que vous mangez est constitué de fruits et légumes. Trop de n'importe quoi n'est pas bon pour vous."

"Si vous prenez un bacon et un œuf pour le petit-déjeuner - cet œuf est vraiment une bonne nutrition, si le pain grillé est de grains entiers, c'est aussi très bon, alors tenez-vous-en à une assez petite quantité de bacon."

Si vous êtes le genre de personne qui se soucie suffisamment de sa santé pour se plonger dans ces rapports, vous n'êtes pas vraiment la cible, a déclaré Rush.

"Je suis très inquiète que ce rapport ne soit repris que par les bien inquiets", a-t-elle déclaré.

"A moins que nous facilitons la tâche de ceux qui n'ont pas un bon accès à la nourriture pour avoir accès à une nourriture saine, nous n'améliorerons jamais vraiment la santé."

D'accord, mais je suis végétarien/végétalien, y a-t-il beaucoup ici pour cajoler mes amis carnivores ?

Oh, certainement, mais si vous voulez vraiment vous attaquer à eux, posez-leur des questions sur l'impact environnemental de l'industrie de la viande.

Pouvez-vous me relier à cela Les Simpson clip sur l'industrie du bœuf avec le "scienticien"?


Q+R : L'avertissement de l'OMS concernant la viande

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié mardi matin un rapport à succès, liant définitivement la consommation de viande et le cancer. Mais avec le spin et le sensationnalisme des deux côtés du débat émergent, il est facile de se perdre un peu dans les faits réels. Voici vos questions sur l'étude, réponses.

Donnez-le-moi directement, est-ce que manger de la viande me donnera le cancer?

Eh bien, peut-être, mais les résultats sont un peu plus étroits que les gros titres pourraient vous le faire croire. L'OMS affirme avec beaucoup de confiance que la consommation régulière de viande transformée comme des saucisses, du jambon ou du salami augmente le risque de cancer de l'intestin de 18%.

Ils sont allés jusqu'à classer la viande transformée comme « cancérigène pour l'homme » - elle cause le cancer de manière sérieuse à un nombre important de personnes. Les risques découlent de tous ces produits chimiques utilisés pour cuire et transformer la viande.

C'est un avertissement étroit, mais fort.

Mais comme, seulement si vous faites vraiment des folies, n'est-ce pas ?

Non, pas tout à fait. " Régulièrement " signifie 50 grammes par jour, soit environ deux tranches de bacon ou une seule saucisse.

Aie. Mais qu'en est-il de la viande rouge non transformée comme le bœuf ou l'agneau ?

On ne s'en sort pas facilement avec l'industrie de la viande néo-zélandaise. L'étude a trouvé des preuves suggestives qui reliaient la viande rouge non transformée au cancer - mais le lien n'était pas aussi définitif qu'il l'était avec la viande transformée. En d'autres termes : ce n'est pas moins dangereux que la viande transformée, nous ne sommes pas encore aussi certains du danger. Si le lien est prouvé, les données suggèrent que manger aussi peu que 100 grammes de viande rouge par jour augmenterait votre risque de cancer du côlon de 17%.

La viande transformée est-elle aussi mauvaise que fumer ? Quelqu'un a dit que c'était aussi mauvais que de fumer !

Non pas du tout. L'OMS a classé la viande transformée dans sa catégorie "Groupe 1", avec les cigarettes et l'amiante, mais cela signifie simplement qu'il existe des preuves suffisantes qu'elle provoque le cancer, et non qu'elle est "aussi mauvaise" que le tabac. Ce groupe comprend également la lumière du soleil, les contraceptifs oraux et l'alcool.

Fumer vous rend environ 26 fois plus susceptible de développer un cancer du poumon, ces résultats indiquent que la viande transformée vous rend environ 1,2 fois plus susceptible. Pour reprendre les termes du professeur de biostatistique Thomas Lumley de l'Université d'Auckland, « évoquer d'autres agents cancérigènes du groupe 1 pour expliquer les risques de cancer liés à la consommation de viande ne semble pas utile pour la compréhension du public ».

Pourtant, la viande transformée n'est certainement pas un bon moment pour votre corps. Le Fonds mondial de recherche sur le cancer nous conseille d'en manger le moins possible depuis des années maintenant, et il semble qu'ils aient maintenant été justifiés. Les taux de cancer de l'intestin sont assez élevés en Nouvelle-Zélande. Ce n'est pas rien.

Nous lisons tout le temps des histoires sur « X cause le cancer », et elles sont généralement réfutées en quelques semaines. Est-ce l'un de ceux-là ?

Non. Ces histoires sont généralement des extrapolations d'une ou peut-être deux études, essentiellement des communiqués de presse déguisés en avertissements sanitaires universels. Il s'agit d'une étude approfondie basée sur les données de 800 autres études dans le monde. L'Organisation mondiale de la santé n'est pas là pour obtenir plus de financement, elle est là pour fournir des conseils en matière de santé aux gouvernements et aux personnes du monde entier.

Il s'agit d'une affirmation étroite sur la rigueur des autres recherches. Ce n'est pas tout à fait une organisation qui dit "la viande cause le cancer, arrêtez de la manger" c'est une organisation qui dit "Certains types de viande en quantités relativement faibles augmentent le risque de cancer, gardez cela à l'esprit". La professeure de nutrition Lynette Ferguson de l'Université d'Auckland le dit bien : " Il ne fait aucun doute qu'il est dangereux de manger de la viande solidement rouge et transformée, mais ce n'est pas la façon dont les gens mangent. "

"Je pense que la preuve est là que la viande constitue une partie importante du régime alimentaire - il est vraiment important de penser à l'ensemble du régime alimentaire et pas seulement à une partie."

Comment puis-je réellement appliquer cela à mon alimentation?

Vous n'avez pas nécessairement à couper quoi que ce soit, mais pensez très sérieusement aux quantités, a conseillé le professeur de nutrition Elaine Rush.

"Assurez-vous que la moitié du volume de ce que vous mangez est constitué de fruits et légumes. Trop de n'importe quoi n'est pas bon pour vous."

"Si vous prenez un bacon et un œuf pour le petit-déjeuner - cet œuf est vraiment une bonne nutrition, si le pain grillé est de grains entiers, c'est aussi très bon, alors tenez-vous-en à une assez petite quantité de bacon."

Si vous êtes le genre de personne qui se soucie suffisamment de sa santé pour se plonger dans ces rapports, vous n'êtes pas vraiment la cible, a déclaré Rush.

"Je suis très inquiète que ce rapport ne soit repris que par les bien inquiets", a-t-elle déclaré.

"A moins que nous ne facilitons la tâche de ceux qui n'ont pas un bon accès à la nourriture pour avoir accès à une nourriture saine, nous n'améliorerons jamais vraiment la santé."

D'accord, mais je suis végétarien/végétalien, y a-t-il beaucoup ici pour cajoler mes amis carnivores ?

Oh, certainement, mais si vous voulez vraiment vous attaquer à eux, posez-leur des questions sur l'impact environnemental de l'industrie de la viande.

Pouvez-vous me relier à cela Les Simpson clip sur l'industrie du bœuf avec le "scienticien"?


Q+R : L'avertissement de l'OMS concernant la viande

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié mardi matin un rapport à succès, liant définitivement la consommation de viande et le cancer. Mais avec le spin et le sensationnalisme des deux côtés du débat émergent, il est facile de se perdre un peu dans les faits réels. Voici vos questions sur l'étude, réponses.

Donnez-le-moi directement, est-ce que manger de la viande me donnera le cancer?

Eh bien, peut-être, mais les résultats sont un peu plus étroits que les gros titres pourraient vous le faire croire. L'OMS affirme avec beaucoup de confiance que la consommation régulière de viande transformée comme des saucisses, du jambon ou du salami augmente le risque de cancer de l'intestin de 18%.

Ils sont allés jusqu'à classer la viande transformée comme « cancérigène pour l'homme » - elle cause le cancer de manière sérieuse à un nombre important de personnes. Les risques découlent de tous ces produits chimiques utilisés pour cuire et transformer la viande.

C'est un avertissement étroit, mais fort.

Mais comme, seulement si vous faites vraiment des folies, n'est-ce pas ?

Non, pas tout à fait. " Régulièrement " signifie 50 grammes par jour, soit environ deux tranches de bacon ou une seule saucisse.

Aie. Mais qu'en est-il de la viande rouge non transformée comme le bœuf ou l'agneau ?

On ne s'en sort pas facilement avec l'industrie de la viande néo-zélandaise. L'étude a trouvé des preuves suggestives qui reliaient la viande rouge non transformée au cancer - mais le lien n'était pas aussi définitif qu'il l'était avec la viande transformée. En d'autres termes : ce n'est pas moins dangereux que la viande transformée, nous ne sommes pas encore aussi certains du danger. Si le lien est prouvé, les données suggèrent que manger aussi peu que 100 grammes de viande rouge par jour augmenterait votre risque de cancer du côlon de 17%.

La viande transformée est-elle aussi mauvaise que fumer ? Quelqu'un a dit que c'était aussi mauvais que de fumer !

Non pas du tout. L'OMS a classé la viande transformée dans sa catégorie "Groupe 1", avec les cigarettes et l'amiante, mais cela signifie simplement qu'il existe des preuves suffisantes qu'elle provoque le cancer, et non qu'elle est "aussi mauvaise" que le tabac. Ce groupe comprend également la lumière du soleil, les contraceptifs oraux et l'alcool.

Fumer vous rend environ 26 fois plus susceptible de développer un cancer du poumon, ces résultats indiquent que la viande transformée vous rend environ 1,2 fois plus susceptible. Pour reprendre les termes du professeur de biostatistique Thomas Lumley de l'Université d'Auckland, « évoquer d'autres agents cancérigènes du groupe 1 pour expliquer les risques de cancer liés à la consommation de viande ne semble pas utile à la compréhension du public ».

Pourtant, la viande transformée n'est certainement pas un bon moment pour votre corps. Le Fonds mondial de recherche sur le cancer nous conseille d'en manger le moins possible depuis des années maintenant, et il semble qu'ils aient maintenant été justifiés. Les taux de cancer de l'intestin sont assez élevés en Nouvelle-Zélande. Ce n'est pas rien.

Nous lisons tout le temps des histoires sur « X cause le cancer », et elles sont généralement réfutées en quelques semaines. Est-ce l'un de ceux-là ?

Non. Ces histoires sont généralement des extrapolations d'une ou peut-être deux études, essentiellement des communiqués de presse déguisés en avertissements sanitaires universels. Il s'agit d'une étude approfondie basée sur les données de 800 autres études dans le monde. L'Organisation mondiale de la santé n'est pas là pour obtenir plus de financement, elle est là pour fournir des conseils en matière de santé aux gouvernements et aux personnes du monde entier.

Il s'agit d'une affirmation étroite sur la rigueur des autres recherches. Ce n'est pas tout à fait une organisation qui dit "la viande cause le cancer, arrêtez de la manger" c'est une organisation qui dit "Certains types de viande en quantités relativement faibles augmentent le risque de cancer, gardez cela à l'esprit". La professeure de nutrition Lynette Ferguson de l'Université d'Auckland le dit bien : " Il ne fait aucun doute qu'il est dangereux de manger de la viande solidement rouge et transformée, mais ce n'est pas la façon dont les gens mangent. "

"Je pense que la preuve est là que la viande constitue une partie importante du régime alimentaire - il est vraiment important de penser à l'ensemble du régime alimentaire et pas seulement à une partie."

Comment puis-je réellement appliquer cela à mon alimentation?

Vous n'avez pas nécessairement à couper quoi que ce soit, mais pensez très sérieusement aux quantités, a conseillé le professeur de nutrition Elaine Rush.

"Assurez-vous que la moitié du volume de ce que vous mangez est constitué de fruits et légumes. Trop de n'importe quoi n'est pas bon pour vous."

"Si vous prenez un bacon et un œuf pour le petit-déjeuner - cet œuf est vraiment une bonne nutrition, si le pain grillé est de grains entiers, c'est aussi très bon, alors tenez-vous-en à une assez petite quantité de bacon."

Si vous êtes le genre de personne qui se soucie suffisamment de sa santé pour se plonger dans ces rapports, vous n'êtes pas vraiment la cible, a déclaré Rush.

"Je suis très inquiète que ce rapport ne soit repris que par les bien inquiets", a-t-elle déclaré.

"A moins que nous facilitons la tâche de ceux qui n'ont pas un bon accès à la nourriture pour avoir accès à une nourriture saine, nous n'améliorerons jamais vraiment la santé."

D'accord, mais je suis végétarienne/végétalienne, y a-t-il beaucoup ici pour cajoler mes amis carnivores ?

Oh, certainement, mais si vous voulez vraiment vous attaquer à eux, posez-leur des questions sur l'impact environnemental de l'industrie de la viande.

Pouvez-vous me lier à cela Les Simpson clip sur l'industrie du bœuf avec le "scienticien"?


Q+R : L'avertissement de l'OMS concernant la viande

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié mardi matin un rapport à succès, liant définitivement la consommation de viande et le cancer. Mais avec le spin et le sensationnalisme des deux côtés du débat émergent, il est facile de se perdre un peu dans les faits réels. Voici vos questions sur l'étude, réponses.

Donnez-le-moi directement, est-ce que manger de la viande me donnera le cancer?

Eh bien, peut-être, mais les résultats sont un peu plus étroits que les gros titres pourraient vous le faire croire. L'OMS affirme avec beaucoup de confiance que la consommation régulière de viande transformée comme des saucisses, du jambon ou du salami augmente le risque de cancer de l'intestin de 18%.

Ils sont allés jusqu'à classer la viande transformée comme « cancérigène pour l'homme » - elle cause le cancer de manière sérieuse à un nombre important de personnes. Les risques découlent de tous ces produits chimiques utilisés pour cuire et transformer la viande.

C'est un avertissement étroit, mais fort.

Mais comme, seulement si vous faites vraiment des folies, n'est-ce pas ?

Non, pas tout à fait. " Régulièrement " signifie 50 grammes par jour, soit environ deux tranches de bacon ou une seule saucisse.

Aie. Mais qu'en est-il de la viande rouge non transformée comme le bœuf ou l'agneau ?

On ne s'en sort pas facilement avec l'industrie de la viande néo-zélandaise. L'étude a trouvé des preuves suggestives qui reliaient la viande rouge non transformée au cancer - mais le lien n'était pas aussi définitif qu'il l'était avec la viande transformée. En d'autres termes : ce n'est pas moins dangereux que la viande transformée, nous ne sommes pas encore aussi certains du danger. Si le lien est prouvé, les données suggèrent que manger aussi peu que 100 grammes de viande rouge par jour augmenterait votre risque de cancer du côlon de 17%.

La viande transformée est-elle aussi mauvaise que fumer ? Quelqu'un a dit que c'était aussi mauvais que de fumer !

Non pas du tout. L'OMS a classé la viande transformée dans sa catégorie "Groupe 1", avec les cigarettes et l'amiante, mais cela signifie simplement qu'il existe des preuves suffisantes qu'elle provoque le cancer, et non qu'elle est "aussi mauvaise" que le tabac. Ce groupe comprend également la lumière du soleil, les contraceptifs oraux et l'alcool.

Fumer vous rend environ 26 fois plus susceptible de développer un cancer du poumon, ces résultats indiquent que la viande transformée vous rend environ 1,2 fois plus susceptible. Pour reprendre les termes du professeur de biostatistique Thomas Lumley de l'Université d'Auckland, « évoquer d'autres agents cancérigènes du groupe 1 pour expliquer les risques de cancer liés à la consommation de viande ne semble pas utile à la compréhension du public ».

Pourtant, la viande transformée n'est certainement pas un bon moment pour votre corps. Le Fonds mondial de recherche sur le cancer nous conseille d'en manger le moins possible depuis des années maintenant, et il semble qu'ils aient maintenant été justifiés. Les taux de cancer de l'intestin sont assez élevés en Nouvelle-Zélande. Ce n'est pas rien.

Nous lisons tout le temps des histoires sur « X cause le cancer », et elles sont généralement réfutées en quelques semaines. Est-ce l'un de ceux-là ?

Non. Ces histoires sont généralement des extrapolations d'une ou peut-être deux études, essentiellement des communiqués de presse déguisés en avertissements sanitaires universels. Il s'agit d'une étude approfondie basée sur les données de 800 autres études dans le monde. L'Organisation mondiale de la santé n'est pas là pour obtenir plus de financement, elle est là pour fournir des conseils en matière de santé aux gouvernements et aux personnes du monde entier.

Il s'agit d'une affirmation étroite sur la rigueur des autres recherches. Ce n'est pas tout à fait une organisation qui dit "la viande cause le cancer, arrêtez de la manger" c'est une organisation qui dit "Certains types de viande en quantités relativement faibles augmentent le risque de cancer, gardez cela à l'esprit". La professeure de nutrition Lynette Ferguson de l'Université d'Auckland le dit bien : " Il ne fait aucun doute qu'il est dangereux de manger de la viande solidement rouge et transformée, mais ce n'est pas la façon dont les gens mangent. "

"Je pense que la preuve est là que la viande constitue une partie importante du régime alimentaire - il est vraiment important de penser à l'ensemble du régime alimentaire et pas seulement à une partie."

Comment puis-je réellement appliquer cela à mon alimentation?

Vous n'avez pas nécessairement à couper quoi que ce soit, mais pensez très sérieusement aux quantités, a conseillé le professeur de nutrition Elaine Rush.

"Assurez-vous que la moitié du volume de ce que vous mangez est constitué de fruits et légumes. Trop de n'importe quoi n'est pas bon pour vous."

"Si vous prenez un bacon et un œuf pour le petit-déjeuner - cet œuf est vraiment une bonne nutrition, si le pain grillé est de grains entiers, c'est aussi très bon, alors tenez-vous-en à une assez petite quantité de bacon."

Si vous êtes le genre de personne qui se soucie suffisamment de sa santé pour se plonger dans ces rapports, vous n'êtes pas vraiment la cible, a déclaré Rush.

"Je suis très inquiète que ce rapport ne soit repris que par les bien inquiets", a-t-elle déclaré.

"A moins que nous ne facilitons la tâche de ceux qui n'ont pas un bon accès à la nourriture pour avoir accès à une nourriture saine, nous n'améliorerons jamais vraiment la santé."

D'accord, mais je suis végétarienne/végétalienne, y a-t-il beaucoup ici pour cajoler mes amis carnivores ?

Oh, certainement, mais si vous voulez vraiment vous attaquer à eux, posez-leur des questions sur l'impact environnemental de l'industrie de la viande.

Pouvez-vous me relier à cela Les Simpson clip sur l'industrie du bœuf avec le "scienticien"?


Q+R : L'avertissement de l'OMS concernant la viande

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié mardi matin un rapport à succès, liant définitivement la consommation de viande et le cancer. Mais avec le spin et le sensationnalisme des deux côtés du débat émergent, il est facile de se perdre un peu dans les faits réels. Voici vos questions sur l'étude, réponses.

Donnez-le-moi directement, est-ce que manger de la viande me donnera le cancer?

Eh bien, peut-être, mais les résultats sont un peu plus étroits que les gros titres pourraient vous le faire croire. L'OMS affirme avec beaucoup de confiance que la consommation régulière de viande transformée comme des saucisses, du jambon ou du salami augmente le risque de cancer de l'intestin de 18%.

Ils sont allés jusqu'à classer la viande transformée comme « cancérigène pour l'homme » - elle cause le cancer chez un grand nombre de personnes de manière sérieuse. Les risques découlent de tous ces produits chimiques utilisés pour cuire et transformer la viande.

C'est un avertissement étroit, mais fort.

Mais comme, seulement si vous faites vraiment des folies, n'est-ce pas ?

Non, pas tout à fait. " Régulièrement " signifie 50 grammes par jour, soit environ deux tranches de bacon ou une seule saucisse.

Aie. Mais qu'en est-il de la viande rouge non transformée comme le bœuf ou l'agneau ?

On ne s'en sort pas facilement avec l'industrie de la viande néo-zélandaise. L'étude a trouvé des preuves suggestives qui reliaient la viande rouge non transformée au cancer - mais le lien n'était pas aussi définitif qu'il l'était avec la viande transformée. En d'autres termes : ce n'est pas moins dangereux que la viande transformée, nous ne sommes pas encore aussi certains du danger. Si le lien est prouvé, les données suggèrent que manger aussi peu que 100 grammes de viande rouge par jour augmenterait votre risque de cancer du côlon de 17%.

La viande transformée est-elle aussi mauvaise que fumer ? Quelqu'un a dit que c'était aussi mauvais que de fumer !

Non pas du tout. L'OMS a classé la viande transformée dans sa catégorie "Groupe 1", avec les cigarettes et l'amiante, mais cela signifie simplement qu'il existe des preuves suffisantes qu'elle provoque le cancer, et non qu'elle est "aussi mauvaise" que le tabac. Ce groupe comprend également la lumière du soleil, les contraceptifs oraux et l'alcool.

Fumer vous rend environ 26 fois plus susceptible de développer un cancer du poumon, ces résultats indiquent que la viande transformée vous rend environ 1,2 fois plus susceptible. Pour reprendre les termes du professeur de biostatistique Thomas Lumley de l'Université d'Auckland, « évoquer d'autres agents cancérigènes du groupe 1 pour expliquer les risques de cancer liés à la consommation de viande ne semble pas utile à la compréhension du public ».

Pourtant, la viande transformée n'est certainement pas un bon moment pour votre corps. Le Fonds mondial de recherche sur le cancer nous conseille d'en manger le moins possible depuis des années maintenant, et il semble qu'ils aient maintenant été justifiés. Les taux de cancer de l'intestin sont assez élevés en Nouvelle-Zélande. Ce n'est pas rien.

Nous lisons tout le temps des histoires sur « X cause le cancer », et elles sont généralement réfutées en quelques semaines. Est-ce l'un de ceux-là ?

Non. Ces histoires sont généralement des extrapolations d'une ou peut-être deux études, essentiellement des communiqués de presse déguisés en avertissements sanitaires universels. Il s'agit d'une étude approfondie basée sur les données de 800 autres études dans le monde. L'Organisation mondiale de la santé n'est pas là pour obtenir plus de financement, elle est là pour fournir des conseils en matière de santé aux gouvernements et aux personnes du monde entier.

Il s'agit d'une affirmation étroite sur la rigueur des autres recherches. Ce n'est pas tout à fait une organisation qui dit "la viande cause le cancer, arrêtez de la manger" c'est une organisation qui dit "Certains types de viande en quantités relativement faibles augmentent le risque de cancer, gardez cela à l'esprit". La professeure de nutrition Lynette Ferguson de l'Université d'Auckland le dit bien : "Il ne fait aucun doute qu'il est dangereux de manger de la viande solidement rouge et transformée, mais ce n'est pas la façon dont les gens mangent."

"Je pense que la preuve est là que la viande constitue une partie importante du régime alimentaire - il est vraiment important de penser à l'ensemble du régime alimentaire et pas seulement à une partie."

Comment puis-je réellement appliquer cela à mon alimentation?

Vous n'avez pas nécessairement à couper quoi que ce soit, mais pensez très sérieusement aux quantités, a conseillé le professeur de nutrition Elaine Rush.

"Assurez-vous que la moitié du volume de ce que vous mangez est constitué de fruits et légumes. Trop de n'importe quoi n'est pas bon pour vous."

"Si vous prenez un bacon et un œuf pour le petit-déjeuner - cet œuf est vraiment une bonne nutrition, si le pain grillé est de grains entiers, c'est aussi très bon, alors tenez-vous-en à une assez petite quantité de bacon."

Si vous êtes le genre de personne qui se soucie suffisamment de sa santé pour se plonger dans ces rapports, vous n'êtes pas vraiment la cible, a déclaré Rush.

"Je suis très inquiète que ce rapport ne soit repris que par les bien inquiets", a-t-elle déclaré.

"A moins que nous facilitons la tâche de ceux qui n'ont pas un bon accès à la nourriture pour avoir accès à une nourriture saine, nous n'améliorerons jamais vraiment la santé."

D'accord, mais je suis végétarienne/végétalienne, y a-t-il beaucoup ici pour cajoler mes amis carnivores ?

Oh, certainement, mais si vous voulez vraiment vous attaquer à eux, posez-leur des questions sur l'impact environnemental de l'industrie de la viande.

Pouvez-vous me lier à cela Les Simpson clip sur l'industrie du bœuf avec le "scienticien"?


Q+R : L'avertissement de l'OMS concernant la viande

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié mardi matin un rapport à succès, liant définitivement la consommation de viande et le cancer. Mais avec le spin et le sensationnalisme des deux côtés du débat émergent, il est facile de se perdre un peu dans les faits réels. Voici vos questions sur l'étude, réponses.

Donnez-le-moi directement, est-ce que manger de la viande me donnera le cancer?

Eh bien, peut-être, mais les résultats sont un peu plus étroits que les gros titres pourraient vous le faire croire. L'OMS affirme avec beaucoup de confiance que la consommation régulière de viande transformée comme des saucisses, du jambon ou du salami augmente le risque de cancer de l'intestin de 18%.

Ils sont allés jusqu'à classer la viande transformée comme « cancérigène pour l'homme » - elle cause le cancer chez un grand nombre de personnes de manière sérieuse. Les risques découlent de tous ces produits chimiques utilisés pour cuire et transformer la viande.

C'est un avertissement étroit, mais fort.

Mais comme, seulement si vous faites vraiment des folies, n'est-ce pas ?

Non, pas tout à fait. " Régulièrement " signifie 50 grammes par jour, soit environ deux tranches de bacon ou une seule saucisse.

Aie. Mais qu'en est-il de la viande rouge non transformée comme le bœuf ou l'agneau ?

On ne s'en sort pas facilement avec l'industrie de la viande néo-zélandaise. L'étude a trouvé des preuves suggestives qui reliaient la viande rouge non transformée au cancer - mais le lien n'était pas aussi définitif qu'il l'était avec la viande transformée. En d'autres termes : ce n'est pas moins dangereux que la viande transformée, nous ne sommes pas encore aussi certains du danger. Si le lien est prouvé, les données suggèrent que manger aussi peu que 100 grammes de viande rouge par jour augmenterait votre risque de cancer du côlon de 17%.

La viande transformée est-elle aussi mauvaise que fumer ? Quelqu'un a dit que c'était aussi mauvais que de fumer !

Non pas du tout. L'OMS a classé la viande transformée dans sa catégorie "Groupe 1", avec les cigarettes et l'amiante, mais cela signifie simplement qu'il existe des preuves suffisantes qu'elle provoque le cancer, et non qu'elle est "aussi mauvaise" que le tabac. Ce groupe comprend également la lumière du soleil, les contraceptifs oraux et l'alcool.

Fumer vous rend environ 26 fois plus susceptible de développer un cancer du poumon, ces résultats indiquent que la viande transformée vous rend environ 1,2 fois plus susceptible. Pour reprendre les termes du professeur de biostatistique Thomas Lumley de l'Université d'Auckland, « évoquer d'autres agents cancérigènes du groupe 1 pour expliquer les risques de cancer liés à la consommation de viande ne semble pas utile à la compréhension du public ».

Pourtant, la viande transformée n'est certainement pas un bon moment pour votre corps. Le Fonds mondial de recherche sur le cancer nous conseille d'en manger le moins possible depuis des années maintenant, et il semble qu'ils aient maintenant été justifiés. Les taux de cancer de l'intestin sont assez élevés en Nouvelle-Zélande. Ce n'est pas rien.

Nous lisons tout le temps des histoires sur « X cause le cancer », et elles sont généralement réfutées en quelques semaines. Est-ce l'un de ceux-là ?

Non. Ces histoires sont généralement des extrapolations d'une ou peut-être deux études, essentiellement des communiqués de presse déguisés en avertissements sanitaires universels. Il s'agit d'une étude approfondie basée sur les données de 800 autres études dans le monde. L'Organisation mondiale de la santé n'est pas là pour obtenir plus de financement, elle est là pour fournir des conseils en matière de santé aux gouvernements et aux personnes du monde entier.

Il s'agit d'une affirmation étroite sur la rigueur des autres recherches. Ce n'est pas tout à fait une organisation qui dit "la viande cause le cancer, arrêtez de la manger" c'est une organisation qui dit "certains types de viande en quantités relativement faibles augmentent le risque de cancer, gardez cela à l'esprit". La professeure de nutrition Lynette Ferguson de l'Université d'Auckland le dit bien : " Il ne fait aucun doute qu'il est dangereux de manger de la viande solidement rouge et transformée, mais ce n'est pas la façon dont les gens mangent. "

"Je pense que la preuve est là que la viande constitue une partie importante du régime alimentaire - il est vraiment important de penser à l'ensemble du régime alimentaire et pas seulement à une partie."

Comment puis-je réellement appliquer cela à mon alimentation?

Vous n'avez pas nécessairement à couper quoi que ce soit, mais pensez très sérieusement aux quantités, a conseillé le professeur de nutrition Elaine Rush.

"Assurez-vous que la moitié du volume de ce que vous mangez est constitué de fruits et légumes. Trop de n'importe quoi n'est pas bon pour vous."

"Si vous prenez un bacon et un œuf pour le petit-déjeuner - cet œuf est vraiment une bonne nutrition, si le pain grillé est de grains entiers, c'est aussi très bon, alors tenez-vous-en à une toute petite quantité de bacon."

Si vous êtes le genre de personne qui se soucie suffisamment de sa santé pour se plonger dans ces rapports, vous n'êtes pas vraiment la cible, a déclaré Rush.

"I'm very concerned that this report will be taken up by just the worried well," she said.

"Unless we make it easier for those who haven't got good access to food to get access to wholesome food we're never really going to improve health."

Okay, but I'm a vegetarian/vegan, is there much here to cajole my carnivorous friends with?

Oh, definitely, but if you really want to get at them, ask them about the environmental impact of the meat industry.

Can you link me to that Les Simpson clip about the beef industry with the "scientician"?


Q+A: The WHO's warning about meat

The World Health Organisation (WHO) released a blockbuster report on Tuesday morning, definitively linking meat-eating and cancer. But with spin and sensationalism on both sides of the emerging debate, it's easy to get a bit lost from the actual facts. Here are your questions about the study, answered.

Give it to me straight, will eating meat give me cancer?

Well, maybe, but the findings are a bit more narrow than the headlines might have you believe. The WHO are very confidently saying that regularly eating processed meat like sausages, ham, or salami increases the risk of bowel cancer by 18 percent.

They have gone so far as to classify processed meat as "carcinogenic to humans" - it is causing cancer for a serious amount of people in a serious way. The risks arise from all those chemicals used to cook and process the meat.

It's a narrow warning, but a strong one.

But like, only if you really splurge right?

No, not quite. "Regularly" means 50 grams a day, which is approximately two slices of bacon or a single sausage.

Aie. But what about unprocessed red meat like beef or lamb?

You don't get off that easy, New Zealand meat industry. The study found suggestive evidence that linked unprocessed red meat to cancer - but the link wasn't as definitive as it was with processed meat. In other words: it isn't moins dangerous than processed meat, we just aren't as certain of the danger yet. If the link is proved, the data suggests that eating as little as 100 grams of red meat a day would increase your risk of colon cancer by 17 percent.

Is processed meat as bad as smoking? Someone said it was as bad as smoking!

Non pas du tout. The WHO put processed meat in their "Group 1" category, along with cigarettes and asbestos, but this just means that there is sufficient evidence that it causes cancer, not that it is "as bad" as tobacco. That group also includes sunlight, oral contraceptives, and booze.

Smoking makes you around 26 times more likely to develop lung cancer, these findings say that processed meat makes you around 1.2 times as likely. In the words of Biostatistics Professor Thomas Lumley of the University of Auckland, "bringing up other Group 1 carcinogens when explaining the cancer risks of meat consumption does not seem helpful for public understanding."

Still - processed meat is definitely not a great time for your body. The World Cancer Research Fund has been advising us to eat as little of it as possible for years now, and it seems they have now been vindicated. Bowel cancer rates are fairly high in New Zealand. This isn't nothing.

We read stories about 'X causes cancer' all the time, and they usually get disproved within a few weeks. Is this one of those?

No. Those stories are generally extrapolations from one or maybe two studies, essentially press releases dressed up as universal health warnings. This is an extensive study based on the data from 800 other studies around the world. The World Health Organisation aren't in this to get more funding, they are in this to provide health guidance to governments and people all over the globe.

This is a narrow claim about how rigorous other research is. It's not quite an organisation saying "meat causes cancer stop eating it" it's an organisation saying "some types of meat in relatively small amounts increase the risk cancer, keep that in mind". Nutrition Professor Lynette Ferguson of the University of Auckland puts it well: "There is no question that eating a solidly red and processed meat diet is dangerous - but that's not the way people eat."

"I think the evidence is there that meat provides an important part of the diet - it's really important to think about the whole diet and not just one part of it."

How can I actually apply this to my diet?

You don't have to necessarily cut anything out, but think really seriously about quantities, Professor of Nutrition Elaine Rush advised.

"Make sure that half of the volume of what you are eating is fruit and vegetable. Too much of anything is not good for you."

"If you're having a bacon and egg for breakfast - that egg is really good nutrition, if the toast is wholegrain that's really good too, then stick to a quite small amount of bacon."

If you're the kind of person who cares enough about their health to delve into these reports, you're not really the target, Rush said.

"I'm very concerned that this report will be taken up by just the worried well," she said.

"Unless we make it easier for those who haven't got good access to food to get access to wholesome food we're never really going to improve health."

Okay, but I'm a vegetarian/vegan, is there much here to cajole my carnivorous friends with?

Oh, definitely, but if you really want to get at them, ask them about the environmental impact of the meat industry.

Can you link me to that Les Simpson clip about the beef industry with the "scientician"?


Q+A: The WHO's warning about meat

The World Health Organisation (WHO) released a blockbuster report on Tuesday morning, definitively linking meat-eating and cancer. But with spin and sensationalism on both sides of the emerging debate, it's easy to get a bit lost from the actual facts. Here are your questions about the study, answered.

Give it to me straight, will eating meat give me cancer?

Well, maybe, but the findings are a bit more narrow than the headlines might have you believe. The WHO are very confidently saying that regularly eating processed meat like sausages, ham, or salami increases the risk of bowel cancer by 18 percent.

They have gone so far as to classify processed meat as "carcinogenic to humans" - it is causing cancer for a serious amount of people in a serious way. The risks arise from all those chemicals used to cook and process the meat.

It's a narrow warning, but a strong one.

But like, only if you really splurge right?

No, not quite. "Regularly" means 50 grams a day, which is approximately two slices of bacon or a single sausage.

Aie. But what about unprocessed red meat like beef or lamb?

You don't get off that easy, New Zealand meat industry. The study found suggestive evidence that linked unprocessed red meat to cancer - but the link wasn't as definitive as it was with processed meat. In other words: it isn't moins dangerous than processed meat, we just aren't as certain of the danger yet. If the link is proved, the data suggests that eating as little as 100 grams of red meat a day would increase your risk of colon cancer by 17 percent.

Is processed meat as bad as smoking? Someone said it was as bad as smoking!

Non pas du tout. The WHO put processed meat in their "Group 1" category, along with cigarettes and asbestos, but this just means that there is sufficient evidence that it causes cancer, not that it is "as bad" as tobacco. That group also includes sunlight, oral contraceptives, and booze.

Smoking makes you around 26 times more likely to develop lung cancer, these findings say that processed meat makes you around 1.2 times as likely. In the words of Biostatistics Professor Thomas Lumley of the University of Auckland, "bringing up other Group 1 carcinogens when explaining the cancer risks of meat consumption does not seem helpful for public understanding."

Still - processed meat is definitely not a great time for your body. The World Cancer Research Fund has been advising us to eat as little of it as possible for years now, and it seems they have now been vindicated. Bowel cancer rates are fairly high in New Zealand. This isn't nothing.

We read stories about 'X causes cancer' all the time, and they usually get disproved within a few weeks. Is this one of those?

No. Those stories are generally extrapolations from one or maybe two studies, essentially press releases dressed up as universal health warnings. This is an extensive study based on the data from 800 other studies around the world. The World Health Organisation aren't in this to get more funding, they are in this to provide health guidance to governments and people all over the globe.

This is a narrow claim about how rigorous other research is. It's not quite an organisation saying "meat causes cancer stop eating it" it's an organisation saying "some types of meat in relatively small amounts increase the risk cancer, keep that in mind". Nutrition Professor Lynette Ferguson of the University of Auckland puts it well: "There is no question that eating a solidly red and processed meat diet is dangerous - but that's not the way people eat."

"I think the evidence is there that meat provides an important part of the diet - it's really important to think about the whole diet and not just one part of it."

How can I actually apply this to my diet?

You don't have to necessarily cut anything out, but think really seriously about quantities, Professor of Nutrition Elaine Rush advised.

"Make sure that half of the volume of what you are eating is fruit and vegetable. Too much of anything is not good for you."

"If you're having a bacon and egg for breakfast - that egg is really good nutrition, if the toast is wholegrain that's really good too, then stick to a quite small amount of bacon."

If you're the kind of person who cares enough about their health to delve into these reports, you're not really the target, Rush said.

"I'm very concerned that this report will be taken up by just the worried well," she said.

"Unless we make it easier for those who haven't got good access to food to get access to wholesome food we're never really going to improve health."

Okay, but I'm a vegetarian/vegan, is there much here to cajole my carnivorous friends with?

Oh, definitely, but if you really want to get at them, ask them about the environmental impact of the meat industry.

Can you link me to that Les Simpson clip about the beef industry with the "scientician"?


Q+A: The WHO's warning about meat

The World Health Organisation (WHO) released a blockbuster report on Tuesday morning, definitively linking meat-eating and cancer. But with spin and sensationalism on both sides of the emerging debate, it's easy to get a bit lost from the actual facts. Here are your questions about the study, answered.

Give it to me straight, will eating meat give me cancer?

Well, maybe, but the findings are a bit more narrow than the headlines might have you believe. The WHO are very confidently saying that regularly eating processed meat like sausages, ham, or salami increases the risk of bowel cancer by 18 percent.

They have gone so far as to classify processed meat as "carcinogenic to humans" - it is causing cancer for a serious amount of people in a serious way. The risks arise from all those chemicals used to cook and process the meat.

It's a narrow warning, but a strong one.

But like, only if you really splurge right?

No, not quite. "Regularly" means 50 grams a day, which is approximately two slices of bacon or a single sausage.

Aie. But what about unprocessed red meat like beef or lamb?

You don't get off that easy, New Zealand meat industry. The study found suggestive evidence that linked unprocessed red meat to cancer - but the link wasn't as definitive as it was with processed meat. In other words: it isn't moins dangerous than processed meat, we just aren't as certain of the danger yet. If the link is proved, the data suggests that eating as little as 100 grams of red meat a day would increase your risk of colon cancer by 17 percent.

Is processed meat as bad as smoking? Someone said it was as bad as smoking!

Non pas du tout. The WHO put processed meat in their "Group 1" category, along with cigarettes and asbestos, but this just means that there is sufficient evidence that it causes cancer, not that it is "as bad" as tobacco. That group also includes sunlight, oral contraceptives, and booze.

Smoking makes you around 26 times more likely to develop lung cancer, these findings say that processed meat makes you around 1.2 times as likely. In the words of Biostatistics Professor Thomas Lumley of the University of Auckland, "bringing up other Group 1 carcinogens when explaining the cancer risks of meat consumption does not seem helpful for public understanding."

Still - processed meat is definitely not a great time for your body. The World Cancer Research Fund has been advising us to eat as little of it as possible for years now, and it seems they have now been vindicated. Bowel cancer rates are fairly high in New Zealand. This isn't nothing.

We read stories about 'X causes cancer' all the time, and they usually get disproved within a few weeks. Is this one of those?

No. Those stories are generally extrapolations from one or maybe two studies, essentially press releases dressed up as universal health warnings. This is an extensive study based on the data from 800 other studies around the world. The World Health Organisation aren't in this to get more funding, they are in this to provide health guidance to governments and people all over the globe.

This is a narrow claim about how rigorous other research is. It's not quite an organisation saying "meat causes cancer stop eating it" it's an organisation saying "some types of meat in relatively small amounts increase the risk cancer, keep that in mind". Nutrition Professor Lynette Ferguson of the University of Auckland puts it well: "There is no question that eating a solidly red and processed meat diet is dangerous - but that's not the way people eat."

"I think the evidence is there that meat provides an important part of the diet - it's really important to think about the whole diet and not just one part of it."

How can I actually apply this to my diet?

You don't have to necessarily cut anything out, but think really seriously about quantities, Professor of Nutrition Elaine Rush advised.

"Make sure that half of the volume of what you are eating is fruit and vegetable. Too much of anything is not good for you."

"If you're having a bacon and egg for breakfast - that egg is really good nutrition, if the toast is wholegrain that's really good too, then stick to a quite small amount of bacon."

If you're the kind of person who cares enough about their health to delve into these reports, you're not really the target, Rush said.

"I'm very concerned that this report will be taken up by just the worried well," she said.

"Unless we make it easier for those who haven't got good access to food to get access to wholesome food we're never really going to improve health."

Okay, but I'm a vegetarian/vegan, is there much here to cajole my carnivorous friends with?

Oh, definitely, but if you really want to get at them, ask them about the environmental impact of the meat industry.

Can you link me to that Les Simpson clip about the beef industry with the "scientician"?


Q+A: The WHO's warning about meat

The World Health Organisation (WHO) released a blockbuster report on Tuesday morning, definitively linking meat-eating and cancer. But with spin and sensationalism on both sides of the emerging debate, it's easy to get a bit lost from the actual facts. Here are your questions about the study, answered.

Give it to me straight, will eating meat give me cancer?

Well, maybe, but the findings are a bit more narrow than the headlines might have you believe. The WHO are very confidently saying that regularly eating processed meat like sausages, ham, or salami increases the risk of bowel cancer by 18 percent.

They have gone so far as to classify processed meat as "carcinogenic to humans" - it is causing cancer for a serious amount of people in a serious way. The risks arise from all those chemicals used to cook and process the meat.

It's a narrow warning, but a strong one.

But like, only if you really splurge right?

No, not quite. "Regularly" means 50 grams a day, which is approximately two slices of bacon or a single sausage.

Aie. But what about unprocessed red meat like beef or lamb?

You don't get off that easy, New Zealand meat industry. The study found suggestive evidence that linked unprocessed red meat to cancer - but the link wasn't as definitive as it was with processed meat. In other words: it isn't moins dangerous than processed meat, we just aren't as certain of the danger yet. If the link is proved, the data suggests that eating as little as 100 grams of red meat a day would increase your risk of colon cancer by 17 percent.

Is processed meat as bad as smoking? Someone said it was as bad as smoking!

Non pas du tout. The WHO put processed meat in their "Group 1" category, along with cigarettes and asbestos, but this just means that there is sufficient evidence that it causes cancer, not that it is "as bad" as tobacco. That group also includes sunlight, oral contraceptives, and booze.

Smoking makes you around 26 times more likely to develop lung cancer, these findings say that processed meat makes you around 1.2 times as likely. In the words of Biostatistics Professor Thomas Lumley of the University of Auckland, "bringing up other Group 1 carcinogens when explaining the cancer risks of meat consumption does not seem helpful for public understanding."

Still - processed meat is definitely not a great time for your body. The World Cancer Research Fund has been advising us to eat as little of it as possible for years now, and it seems they have now been vindicated. Bowel cancer rates are fairly high in New Zealand. This isn't nothing.

We read stories about 'X causes cancer' all the time, and they usually get disproved within a few weeks. Is this one of those?

No. Those stories are generally extrapolations from one or maybe two studies, essentially press releases dressed up as universal health warnings. This is an extensive study based on the data from 800 other studies around the world. The World Health Organisation aren't in this to get more funding, they are in this to provide health guidance to governments and people all over the globe.

This is a narrow claim about how rigorous other research is. It's not quite an organisation saying "meat causes cancer stop eating it" it's an organisation saying "some types of meat in relatively small amounts increase the risk cancer, keep that in mind". Nutrition Professor Lynette Ferguson of the University of Auckland puts it well: "There is no question that eating a solidly red and processed meat diet is dangerous - but that's not the way people eat."

"I think the evidence is there that meat provides an important part of the diet - it's really important to think about the whole diet and not just one part of it."

How can I actually apply this to my diet?

You don't have to necessarily cut anything out, but think really seriously about quantities, Professor of Nutrition Elaine Rush advised.

"Make sure that half of the volume of what you are eating is fruit and vegetable. Too much of anything is not good for you."

"If you're having a bacon and egg for breakfast - that egg is really good nutrition, if the toast is wholegrain that's really good too, then stick to a quite small amount of bacon."

If you're the kind of person who cares enough about their health to delve into these reports, you're not really the target, Rush said.

"I'm very concerned that this report will be taken up by just the worried well," she said.

"Unless we make it easier for those who haven't got good access to food to get access to wholesome food we're never really going to improve health."

Okay, but I'm a vegetarian/vegan, is there much here to cajole my carnivorous friends with?

Oh, definitely, but if you really want to get at them, ask them about the environmental impact of the meat industry.

Can you link me to that Les Simpson clip about the beef industry with the "scientician"?


Voir la vidéo: Une équipe dédiée au cancer pulmonaire (Mai 2022).